« En novembre 2017, les abattages totaux CVJA (1) de bovins dépassent de 1,1 % en têtes et de 2,4 % en poids ceux de 2016, détaille la note d’Infos rapides du ministère mise en ligne à la fin de décembre 2017. En repli depuis juin 2017, avec plus de 93 000 têtes, les abattages totaux de vaches laitières progressent en novembre de 4,7 %, sur un an. Ceux de vaches allaitantes progressent de...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Commerce calme en allaitantes

Les tensions persistent dans le commerce des bovins de races à viande. Les abatteurs expriment peu de besoins face à une consommation atone dans la viande rouge pendant les sports d’hiver. Une partie des pièces nobles est mise en congélation pour l’été prochain tandis que d’autres prennent la direction du hachoir pour une valorisation nettement inférieure.
Votre analyse du marché - Bovins maigres

L’offre en baisse facilite les échanges

Sur les marchés et les cadrans, l’offre reste limitée et permet un écoulement assez régulier, malgré une demande à l’export peu dynamique. La demande italienne pour les sujets de plus de 400 kg plafonne, mais les besoins de l’Espagne, l’Allemagne, la Tunisie, le Maroc, l’Algérie et Israël facilitent les flux parmi les animaux de moins de 400 kg. Les tarifs restent stables.