« Avec près de 85 000 têtes, les abattages de vaches laitières sont en hausse de 1,4 %, sur un an et se situent au niveau de la moyenne des abattages de 2013-2017, détaille Agreste dans une note d’Infos rapides mise en ligne le 2 mars 2018. Les abattages de vaches allaitantes progressent de près de 10 %, atteignant plus de 65 000 têtes et dépassent de 5 % la moyenne de 2013 à 2017. »

Les tarifs des vaches R sous pression

Ces disponibilités en vaches allaitantes se répercutent sur les cours de la vache R qui à 3,7 €/kg sont en retrait de 2,3 % par rapport à l’an dernier. En janvier toujours, les tarifs des vaches O dépassent en revanche de 2,1 % leur niveau de janvier 2017. Quant aux jeunes bovins, le manque d’animaux tire les cours des R à 3,97 €/kg, 5,9 % au-dessus de janvier 2017.

« En janvier 2018, les abattages de veaux de boucherie sont inférieurs de 2,3 % au niveau de 2017, observe également le ministère de l’Agriculture. L’alourdissement des carcasses (+2 kg en moyenne) permet de compenser cette baisse des abattages. À 5,93 €/kg, le cours moyen des veaux de boucherie dépasse de 1 % le cours 2017. »