« Le gouvernement prend ses responsabilités et la lutte contre la maltraitance animale est une des priorités relevant du ministère de l’Agriculture, avait lancé Didier Guillaume lors de la conférence de presse hier, le mardi 28 janvier 2020. Les mesures annoncées sont des mesures fortes, jamais mises en place dans ce pays. »
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !