Après l’abattage mobile, c’est au tour du contrôle vidéo en abattoir d’entrer en phase d’expérimentation. Ce décret était également prévu dans la loi « Agriculture et alimentation », votée le 30 octobre 2018 à l’issue des États-généraux de l’alimentation. Peuvent y participer les abattoirs agréés conformément aux dispositions...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !