Cet avis a été adopté ce 23 janvier 2018 par 38 votes contre 1. Concrètement, que proposent les eurodéputés ? Que l’Union européenne renforce son soutien aux apiculteurs en bannissant « les produits phytosanitaires nocifs », en investissant davantage dans le développement de médicaments pour les abeilles, et en combattant les importations de miel « trafiqué ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
37%

Vous avez parcouru 37% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !