Les choses sont dorénavant clarifiées, pour les éleveurs produisant du lait à destination de l’AOP Comté. Jusqu’alors, la mention « la traite en libre-service n’est pas possible », figurant dans le cahier des charges nourrissait une ambiguïté sur la possibilité d’utilisation du robot de traite. Cela est aujourd’hui révolu. « La mention ʺ̎le robot de traite est interditʺ̎ est...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
43%

Vous avez parcouru 43% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !