« L’usage des antibiotiques dans les filières animales a diminué de 48 % en tonnage depuis 2011 », se félicite Jean-Pierre Orand, directeur de l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV), à l’occasion d’une conférence de presse organisée le 15 novembre 2019 en amont de la semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques. Les progrès réalisés par la...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

L’offre est tout juste suffisante

La modestie de l’offre en ce début de printemps permet de maintenir une activité commerciale convenable sur l’ensemble des marchés et des cadrans du centre du pays. Côté export, les grosses structures d’engraissement italiennes affichent des besoins réguliers de rotation et donnent priorité à la production française. Malgré le Covid-19, les ventes pour Pâques sont plus fluides. Cette valorisation des jeunes bovins en Italie participe à la bonne tenue du commerce des broutards.