« Cette démarche, qui s’insère dans le plan de filière, a pour objectif de créer un socle commun à l’ensemble des acteurs concernés, explique Daniel Perrin, éleveur et président de la commission scientifique, technique et environnementale du Cniel, l’interprofession laitière, dans un entretien accordé à La France Agricole. Il ne s’agit pas de créer un label ou une segmentation produit...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !