Samedi 30 mai, jour de marché aux fleurs, des meuglements se font entendre en plein centre-ville de Tours. Une vingtaine d'opposants à la « ferme-usine » de Monts souhaite sensibiliser les citoyens sur ce projet. La Confédération paysanne, des riverains de l'exploitation agricole et des partis politiques se sont regroupés au sein du collectif « Restons ferme ». Leur but : stopper le projet des frères Beauchesne...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !