La mise en perspective des résultats par départements confirme le clivage entre les régions céréalières et d'élevage.

Les grandes régions céréalières restent largement acquises au syndicalisme majoritaire. Il atteint ainsi des scores record variant entre 70 et 80 % en Picardie ou en Champagne-Ardenne, et bénéficie de fortes progressions dans la Nièvre, la Haute-Saône l'Aude ou encore l'Oise.

A l'inverse, du côté des régions d'élevage (Auvergne, Bretagne, Limousin, certains départements du Midi-Pyrénées...), les listes d'union FNSEA-JA subissent une perte de vitesse très nette. Elles chutent par exemple de 36 points en Haute-Vienne, de 23 points en Corrèze, de 10 points dans le Finistère...

Selon les lieux, cet effritement profite à la Confédération paysanne (24,8 points de progression dans l'Allier, 26,4 en Corrèze...) ou à la Coordination Rurale (jusqu'à 37 points de plus dans la Manche). Plus généralement à l'abstention : le taux de participation, traditionnellement bon pour ces élections, perd 11 points par rapport à 2007 et passe de 65,5% à 54,34 % pour le collège exploitant.

 Résultats du collège des exploitants aux chambres d'agriculture

Alain Cardinaux