Les Etats-Unis ont annoncé, le 10 janvier 2013, avoir porté devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) le différend qui les oppose à l'Indonésie à propos de l'importation de certains produits agricoles américains dans ce pays.

Washington reproche à Jakarta des « restrictions à l'importation de produits horticoles, d'animaux et de produits d'origine animale », a précisé le ministre du Commerce extérieur américain, Ron Kirk, dans un communiqué.

« Le système de permis d'importer de l'Indonésie, opaque et compliqué, nuit à une large gamme d'exportations américaines » et « est devenu un grave obstacle aux exportations agricoles des Etats-Unis à destination de ce pays », affirme M. Kirk.

Selon ses services, Washington a dans sa ligne de mire une réglementation sur les importations horticoles que l'Indonésie aurait adoptée à la fin de 2011 et durcie en 2012, ainsi que des mesures restrictives visant depuis longtemps « la viande bovine et d'autres produits d'origine animale ».

Aux termes du règlement de l'OMC, le but de la procédure annoncée jeudi par les Etats-Unis à l'OMC est de parvenir à régler ce différend d'abord par voie de consultations.