Le constat est accablant : « La campagne est déshumanisée », « Depuis 70 ans, nous menons une agriculture de prédation », « 60 % des sols sont morts », « Les engrais ont détruit les sols »… Le début du documentaire « On a 20 ans pour changer le monde », qui est sorti ce mercredi dans 40 cinémas, donne le cafard. On comprend que sans...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !