Le partenariat stratégique conclu en 2016 avec Jacto s’avère payant pour Sulky qui vient de vendre son centième automoteur de fertilisation au Brésil. Ces machines, ainsi que les épandeurs traînés, sont réalisées à partir de pièces produites par Sulky à Châteaubourg comme les fonds doseurs, les pales et les plateaux.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
65%

Vous avez parcouru 65% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !