Ce sont les principales conclusions d’une étude sur le stockage des céréales dans l’Union européenne, commandée par le département de l’agriculture et du développement rural de la Commission européenne. Bien que l’ensemble des 28 états membres aient gagné en capacité de stockage entre 2005 et 2015, cette augmentation est très marquée en Europe de l’Est.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
40%

Vous avez parcouru 40% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !