Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Des « pisseurs » de glyphosate refusent un test comparatif

réservé aux abonnés

Tests urinaires - Des « pisseurs » de glyphosate refusent un test comparatif
L’UDSEA 37 a lancé le 17 janvier un triple test urinaire à la recherche de glyphosate (photo d’illustration). © PhotoPQR/L’Indépendant/MAXPPP

Organisée par l’UDSEA 37, une campagne de mesure de glyphosate dans les urines a été, selon le syndicat, refusée par les « pisseurs » de l’Indre-et-Loire. Elle a pour but de comparer les résultats de trois tests.

Le 17 janvier 2020, sous l’impulsion de l’UDSEA 37 (1), un groupe de volontaires (dont des agriculteurs, des journalistes, deux députés et deux sénateurs) s’est soumis aux tests urinaires pour détecter la présence de glyphosate. Trois tests ont été réalisés : les deux premiers via la méthode Elisa, dont l’un réalisé par le laboratoire allemand Biocheck et l’autre par un laboratoire...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 1 commentaires
DIDIER LEMONON

notre ministre de l'agriculture et celui de la santé publique sont vraiment les maillons faibles de ce gouvernement; ils n'ont pas de ……… et c'est le moins que l'on puisse dire !
Le glyphosate est complètement innocent mais quelle douleur de l'avouer ! Seul VILLANI me semble capable de faire éclater la vérité; seul homme politique aujourd'hui habité par la rigueur scientifique ; il faut de toute urgence l'investir de cette mission ; il en va de l' honneur de nos scientifiques français de dire la science !
Il va être exclu de son parti , donc il faut saisir l'occasion avant qu'il ne soit trop tard !
La FNSEA doit se tourner vers ce scientifique de haut niveau pour nous dire la vérité !

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
En direct

Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

INDEX ACTA BIOCONTRÔLE 2019

36€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER

Les polluants dans le sol

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Productivité de l'herbe

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER