« En 2020, les surfaces de céréales d’hiver baisseraient de 4,1 % et atteindraient 6,6 millions d’hectares », indique Agreste, le service de la statistique et de la prospective (SSP) du ministère de l’Agriculture dans sa dernière note d’Infos rapides parue ce mardi 11 février 2020. La sole de blé tendre diminuerait de 5,6 %, alors que celle de blé dur stagnerait.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé rebondit

Les prix du blé rebondissaient assez nettement, vendredi 3 avril 2020 en fin d’après-midi.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza est tiré par le pétrole

Les prix du colza montaient nettement vendredi après-midi, ainsi que ceux des autres oléagineux, tous tirés par le rebond des cours du pétrole.