Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les trieurs à façon veulent entrer au Gnis

réservé aux abonnés

Semences
 - Les trieurs à façon veulent entrer au Gnis
© T. Dhelin/GFAT. Dhelin

Le Staff se questionne sur l’absence de la semence de ferme au sein du Gnis et a, à ce titre, interpellé les ministères de la Transition écologique et de l’Agriculture.

La campagne 2018-2019 approchant, le Staff, Syndicat des trieurs à façon français, a rappelé ce mardi 19 juin 2018 au cours d’une conférence de presse que ces dernières campagnes près de 60 % des semences de céréales implantées en France étaient des semences de ferme alors qu’au début des années 2000, ce chiffre avoisinait plutôt les 40 %. Le Staff se questionne donc sur l&rsquo...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
13%

Vous avez parcouru 13% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

INDEX ACTA BIOCONTRÔLE 2019

36€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Les polluants dans le sol

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le coût des fournitures en Viticulture et oenologie 2019

25,32€

En réassort

AJOUTER AU PANIER