« Cet investissement permettra de soutenir le développement commercial d’Euralis Semences, déjà bien implanté en Russie et de réaliser notre objectif de passer de 500 000 doses vendues dans le pays aujourd’hui à un million de doses en 2025 », se félicite Philippe Saux, le directeur général d’Euralis, dans un communiqué conjoint diffusé ce 27 janvier 2020.

> À lire aussi : Euralis construit une usine de semences en Russie (20/12/2020)

« Un accès simplifié au marché russe »

François-Xavier Masson, le directeur des investissements chez Unigrains, assure que ce projet donnera à sa société « un accès simplifié au marché russe » et présentera des « opportunités de croissance intéressantes ». Euralis réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 210 millions d’euros, emploie 1 390 collaborateurs et dispose de 12 stations de recherche.

La société créée il y a 60 ans produit des semences sur 20 000 hectares en Europe. Il s’agit de l’un des principaux producteurs de semences de maïs, colza, tournesol, soja et sorgho.

Les fonds supplémentaires vont également servir au développement international d’Euralis, notamment le rapprochement avec le groupe Caussade Semences présent dans 35 pays.

AFP