Plus de 80 000 échantillons ont été testés dans les pays de l’Union européenne en 2016 et 791 pesticides ont été recherchés. Les résultats de l’étude montrent que 51 % des échantillons ne présentent aucun résidu quantifiable, tandis que 96 % se situent en dessous de la limite autorisée par la législation européenne. Il reste donc 4 % des échantillons...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
39%

Vous avez parcouru 39% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !