Favoriser l’échange de pratiques et de savoir-faire entre les agriculteurs et utilisateurs et non utilisateurs de PNPP, tel est le but de l’appel à projet national auquel ont participé la Confédération paysanne et l’association pour la promotion des préparations naturelles non préoccupantes (Aspro PNPP). Un travail bibliographique et d’enquête a été réalisé et les premiers résultats ont...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !