« À la de fin de décembre 2019, les niveaux de stocks de pommes et de poires sont supérieurs à ceux de la fin de décembre 2018 », indique Agreste, le service de la statistique du ministère de l’Agriculture, dans une note de conjoncture. Concernant les pommes, les stocks ont progressé de 19 % en glissement annuel et dépassent de 10 % sa moyenne quinquennale. Agreste précise que cette hausse...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
31%

Vous avez parcouru 31% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !