La Commission vient de lancer une consultation publique sur les pollinisateurs qui reste ouverte jusqu’au 5 avril 2018. Le questionnaire, qui vise à recueillir des avis sur le déclin des pollinisateurs, couvre les causes et les conséquences du déclin des pollinisateurs, les mesures d’atténuation potentielles et la dimension européenne du problème.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
30%

Vous avez parcouru 30% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !