Après six mois de travail, 47 auditions et trois déplacements, le rapport de la mission d’information parlementaire sur les pesticides vient d’être rendu public. Ce texte, avec ses cinq priorités et 35 propositions, « n’apporte pas des solutions miracles mais montre un cap qui permettra avec le concours de la science et de la recherche d’augmenter la qualité des produits alimentaires et surtout de mieux préserver la qualité...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
9%

Vous avez parcouru 9% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !