Après le Sia 2018, l’UIPP (Union des industries de la protection des plantes) investit le 116 rue de Turenne à Paris du 14 au 27 mai 2018 pour fêter le centenaire de l’association avec l’exposition : « La cité du siècle vert ».

Cet espace éphémère est la première exposition historique et prospective dédiée à la santé des plantes. Elle a été conçue avec l’Académie d’agriculture de France. Des témoignages d’agriculteurs peuvent y être visualisés. Un laboratoire propose de plonger dans les grandes étapes du parcours d’une molécule. Des chercheurs seront d’ailleurs présents pour parler de leur travail.

Des focus sur le machinisme agricole, sur la protection des agriculteurs, sur le recyclage des produits phytosanitaires sont aussi prévus.

Des producteurs présenteront par ailleurs leur métier ainsi que leur production (fruits et légumes frais, céréales…).

Le débat sur les « pesticides » n’est pas toujours apaisé

« L’idée est d’emmener les consommateurs sur le terrain, de partager avec eux nos connaissances, de leur montrer les techniques utilisées, de rétablir certaines vérités autour de la protection des cultures et d’être attentifs aux questions légitimes afin d’y répondre », explique l’UIPP.

Si le débat sur les « pesticides » n’est pas toujours apaisé, l’organisation se dit ouverte à la discussion.

« C’est un espace de dialogue qui se veut pédagogique », insiste Delphine Guey, directrice de la communication et des affaires publiques de l’UIPP.

Un livre vert est prévu à la fin de l’année pour synthétiser les échanges avec le grand public, le monde agricole et les élus.

Une déclinaison régionale devrait aussi avoir lieu en 2019, toujours dans l’objectif de recréer du lien entre les riverains et les agriculteurs.