Auditionné au Sénat au sujet des SDHI le 23 janvier 2020, Roger Genet, directeur général de l’Anses (1), a affirmé qu’il n’y avait à ce jour « aucun élément qui appuierait une réévaluation des autorisations de mise sur le marché [des fongicides contenant des SDHI] en urgence ». Après le relais à l’international de l’alerte lancée par l’é...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !