Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Les « énormes avancées » du gouvernement

réservé aux abonnés

Phytos - Les « énormes avancées » du gouvernement
Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture.

Invité sur Europe 1, le ministre de l’Agriculture approuve la décision du gouvernement français qui fera de l’Hexagone « le premier pays au monde à sortir du glyphosate », et assure qu’aucun lobby n’a influencé le retard de l’interdiction.

« Le glyphosate est un produit dangereux, c’est pour ça que le gouvernement souhaite en sortir en 2021 », a déclaré Didier Guillaume jeudi 16 mai 2019 lors d’une interview sur Europe 1.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 9 commentaires
Dominique

Il est effectivement en plein phantasme écolo-bucolique!Il oublie l'essentiel: pour faire tout ça, il faut que l'agriculture soit rentable. et ça personne ne le dit et même pire: dès qu'un agriculteur gagne un peu d'argent tout le monde lui crache dessus (souvenez vous du chiffre farfelu, qu'on a admis plus tard comme faux, des 77 000 euros de revenu pour les céréaliers qui a dechainé les médias et motivé une modulation supplémentaire des aides (d'ailleurs si on regarde les chiffres les déficits des exploitations correspondnet à peu près à cette somme: bravo les bobos). Quant à refaire ce que faisaient nos parents, c'est le retour au Moyen-Age.

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
LOGIC59

On constate effectivement que ce monsieur ne connait rien à l'agriculture dans la quasi totalité de ses propos ,mais malheureusement ses propos sont diffusés à grande échelle par la presse .
Et le public ,aussi ignorant et incompétent que lui, avale ses boniments tout cru .
Ce qui est dommage c'est que certains agriculteurs enfoncent le clou en méprisant le travail des autres et la diversité des modes de production !

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
claude-alain.guyot@orange.fr

Quel ignare! Le Glypho est LE moyen de multiplier les vers de terre,les carabes,les champignons,les bactéries,etc... grâce et seulement dans ces conditions, au semis direct et aux couverts végétaux!!!
Quand à revenir aux conditions de travail de nos grands-parents...il a pas dû les connaître pour souhaiter ça!
Déjà que nous sommes plus foutus de trouver du personnel pour conduire les tracteurs ou s'occuper du troupeau laitier! La rotation...il en parle,sait-il seulement ce que c'est...?

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
Led Zepp

c'est le ministre de l'agriculture qui flingue l'agriculture et qui en plus fait de l'agribashing.

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
C DELARUSE

Bravo Mr le Ministre,
Vous assumez un nouveau modèle agricole qui va incontestablement dans le bon sens, et celui
recherché par la consommateur.
Les clichés rétrogrades qui persistent à dire que le ciel va nous tomber sur la tête sans la chimie sont non
respectueux de la volonté évidente du monde agricole à relever le niveau et à réduire une dépendance trop
lourde envers la chimie.

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
PASCAL HAMON

Au secours MACRON, vite un remaniement.....

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
FOX40

A part le mot d'imbécile, je ne vois pas d'autre qualificatif à lui attribuer.
Il assume "flinguer" toute un pan de l'économie en voulant revenir à l'agriculture de nos grands parents, à l'époque où l'on peinait à fournir toute l'alimentation à la population française.
Les tickets de ratiionnement n'ont disparu de France que fin 1949.
Quel mépris pour l'ensemble du monde agricole, scientifique.
Comment peut on continuer à accepter un tel ministre?

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
NICOLAS JEANNIN

pas mieux ! Son argumentaire est encore pire que la première version ! Qu'il sorte de Paris voir notre campagne ....

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
BRICE GILLIARD

08
il faudrait mettre notre ministre avec une binette dans une parcelle de betteraves
et le laisser en sortir lorsqu'elle sera propre après il pourra parler pour interdire les produits phyto

Signaler le commentaire :

Signaler un abus
En direct

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

INDEX ACTA BIOCONTRÔLE 2019

36€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Les polluants dans le sol

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le coût des fournitures en Viticulture et oenologie 2019

25,32€

Disponible

AJOUTER AU PANIER