Lors d’une conférence de presse le 15 mai 2018, Paul François, président de l’association Phyto-Victimes, a dénoncé l’ambivalence du gouvernement. « D’un côté, le gouvernement souhaite sortir des phytos et de l’autre, il refuse de soutenir la création de ce fonds d’indemnisation. Les propos d’Agnès Buzyn, ministre de la Santé, tenus lors de l’adoption de la proposition...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !