D’après une note de conjoncture d’Agreste publiée le 26 décembre 2017 sur le site internet du ministère de l’Agriculture, une exploitation normande sur deux produit des grandes cultures. Ainsi, dans cette région d’élevage, la production de céréales représente plus de 20 000 emplois directs et indirects. Sans compter les exploitations agricoles, les activités de transformation, de commerce ou de services emploient plus de 9 000 personnes.

Des rendements parmi les meilleurs

Selon le ministère, les grandes cultures occupent 917 000 hectares, soit 47 % de la surface agricole régionale, et représentent 30 % du chiffre d’affaires de l’agriculture normande. Les rendements normands comptent parmi les meilleurs de l’Hexagone, avec 81 quintaux contre 72 au niveau national en blé tendre, 74 contre 64 en orge, 38 contre 33 en colza. En betteraves, il est équivalent au reste du pays. En revanche, la pomme de terre s’y plaît moins, avec 41 tonnes contre 44. Enfin, le ministère rappelle que deux tiers de la production nationale de lin textile vient de la Normandie.