Les traitements de semences à base d’imidaclopride, de clothianidine ou de thiaméthoxame, trois substances néonicotinoïdes ayant été interdites au niveau français et européen, ne pourront pas être utilisés pour la prochaine campagne. À l’occasion du lancement du nouveau plan Ecophyto, les ministres ont annoncé qu’il n’y aurait pas de dérogations pour ces substances.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
38%

Vous avez parcouru 38% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

Les traitements de semences à base d’imidaclopride, de clothianidine ou de thiaméthoxame, trois substances néonicotinoïdes ayant été interdites au niveau français et européen, ne pourront pas être utilisés pour la prochaine campagne. À l’occasion du lancement du nouveau plan Ecophyto, les ministres ont annoncé qu’il n’y aurait pas de dérogations pour ces substances.

Pour la filière betterave, qui militait depuis plusieurs mois pour maintenir l’utilisation des néonicotinoïdes sur les semences de betteraves, cette situation est « inacceptable ». « Refuser une dérogation à l’interdiction de l’utilisation des néonicotinoïdes en enrobage de semences de betteraves, c’est donc renier un engagement présidentiel qui refuse de mettre les agriculteurs dans une impasse technique », déplore la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) dans un communiqué diffusé le 30 juillet 2018.

Recherche de solutions

« Sans solutions face à la jaunisse virale, les betteraviers en appellent au Président de la République », poursuit la CGB, qui rappelle que sans ce traitement, les pertes de production peuvent aller jusqu’à 50 %. La filière réclame plus de temps pour la recherche de nouvelles solutions « autour de produits de biocontrôle, de nouvelles variétés ou de plantes de service ».

A.M.