Ce 18 janvier 2018, l’avocat général, Michal Bobek, a rendu ses conclusions, tant attendues, au sujet de la mutagenèse. En 2015, la Confédération paysanne, ainsi que huit associations, avait formé devant le Conseil d’État français un recours portant sur la réglementation française qui transpose la directive OGM (2001/18/CE du 12 mars 2001).
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !