Dans un bilan publié le 22 décembre 2017, Météo-France qualifie d’historique cet épisode de sécheresse. « Si les quelques épisodes pluvieux de cet automne et du début de l’hiver ont naturellement permis aux sols de se réhydrater, le déficit reste très marqué, souvent compris entre 50 et 70 % et parfois au-delà de 80 % », estime l’institut.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole

Pour y accéder : 3 possibilités !

22%

Vous avez parcouru 22% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de La France Agricole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre