La perturbation abordera la Bretagne, le Cotentin et les Pays de la Loire dans la nuit de lundi à mardi, donnant de la pluie sur ces régions où le thermomètre restera positif. Cette pluie tournera en neige en revanche dans l’intérieur de la Normandie.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !

La perturbation abordera la Bretagne, le Cotentin et les Pays de la Loire dans la nuit de lundi à mardi, donnant de la pluie sur ces régions où le thermomètre restera positif. Cette pluie tournera en neige en revanche dans l’intérieur de la Normandie.

Mardi matin, le front progressera vers le sud-est. Il neigera sur le Limousin, le Berry, la Sologne, la Beauce, le Perche, le Bassin parisien, la Haute-Normandie et les Hauts-de-France, parfois assez fortement. Sur des sols gelées, cette neige tiendra. La couche devrait rester assez modeste, de l’ordre de 1 à 3 cm en général. La tenue de la neige sera contrariée par un léger redoux et un peu de pluie-neige mêlées l’après-midi.

Entre la fin de la matinée et l’après-midi, la neige progressera pour concerner le Cantal, le Limousin, l’ouest de l’Auvergne, le Berry, l’ouest de la Bourgogne, l’est du Bassin parisien, la Champagne-Ardenne, l’Aisne et le Cambrésis, tombant avec des intensités parfois fortes. Les sols blanchiront alors assez vite sous un thermomètre proche de 0 degré. Plus à l’ouest, léger

redoux, pluie-neige mêlées ou pluie seule prendront le relais.

Le froid s’accentuera entre mercredi et samedi

En soirée, les chutes de neige se décaleront entre l’Auvergne, la Bourgogne et la Lorraine. À l’arrière, le thermomètre baissera et les averses de pluie devraient tourner en neige sur la Normandie, les Hauts-de-France et le Bassin parisien.

La nuit suivante, ces chutes de neige faibliront en atteignant la Région Rhône-Alpes et l’Alsace. À l’arrière, des giboulées de neige prendront le relais sur une large bande centrale, mais elles resteront plutôt faibles dans l’ensemble.

C’est sur la Champagne-Ardenne, la Bourgogne, le Berry et le Massif central en passant par la Loire que les épaisseurs de neige les plus importantes sont attendues, de l’ordre de 5 à 8 cm, voire 10 cm localement. Sur les hauteurs du Massif central, les cumuls pourront atteindre une quinzaine de centimètres.

Le froid s’accentuera ensuite entre mercredi et samedi avec des fortes gelées. Des pics à –10/–12 degrés pourront notamment se produire de l’est au Massif central vendredi et samedi prochains.