Mâche, radis, carottes… nécessitent que les sols soient désinfectés avant les semis. Appliqués sur sol nu, les biocides contenant du métam-sodium n’entraînent « aucun résidu au niveau des cultures ni aucun risque pour les consommateurs », argumente la Fédération des maraîchers nantais dans un communiqué du 5 novembre 2018.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
35%

Vous avez parcouru 35% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !