Les autorités américaines ont révisé à 68,5 millions de tonnes (Mt) la production d’épis russes, contre 72 Mt le mois précédent, une estimation plus que jamais scrutée de près, tant la Russie, redevenue ces dernières années le premier exportateur mondial de blé, donne le « la » des marchés. La production mondiale est désormais estimée à 744,7 ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
21%

Vous avez parcouru 21% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !