Les cours du blé se maintiennent sur le marché français, mais les prix fourragers s’affaissent sous l’influence des volumes d’orge disponibles et de la rechute des prix mondiaux du maïs. Les discussions entre les États-Unis et la Chine, ainsi que la montée des prix des huiles végétales, soutiennent en revanche le complexe oléagineux.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
6%

Vous avez parcouru 6% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Stabilité du blé et du maïs

Les prix du blé et ceux du maïs étaient stables jeudi, alors que l’Égypte a de nouveau lancé un appel d’offres pour le blé tendre.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza en baisse, à la suite du soja

Les prix du colza évoluaient à la baisse jeudi en milieu de journée, au lendemain d’une séance de hausse, à la suite du soja américain coté à Chicago.
Votre analyse quotidienne du marché - Protéagineux

Stabilité du pois

Le prix du pois n’a pas varié pas depuis une semaine. Pour la seconde semaine consécutive…