Le marché du blé, engagé dans une course-poursuite entre les États-Unis et l’Union européenne, voit encore ses prix baisser cette semaine alors que l’orge semble avoir atteint un plancher temporaire. Le colza bénéficie, lui, des déboires que la Chine impose aux canolas canadiens.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
6%

Vous avez parcouru 6% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Activité ralentie

À l’approche de la fin de campagne, l’activité sur les marchés ralentit.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza européen en hausse

Les prix du colza évoluaient à la hausse jeudi, sachant que les marchés futurs sont clos ce vendredi et lundi sur Euronext.
Votre analyse quotidienne du marché - Protéagineux

Stabilité du pois

Le prix du pois n’a pas varié pas depuis une semaine. Pour la seconde semaine consécutive…