Baisse des prix du maïs et de l’orge sur un fond mondial lourd pour ces deux produits alors que le blé se stabilise, soutenu par des achats importants. Le colza remonte, lui, poussé par un euro faible et la tension sur le secteur de l’huile de colza.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
5%

Vous avez parcouru 5% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le marché du blé toujours soutenu par la demande

Les prix du blé poursuivaient ce lundi 30 mars 2020 à la mi-journée, leur rebond entamé en fin de semaine dernière, toujours soutenus par une demande mondiale forte.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le marché du colza tiré par les huiles

Les prix du colza étaient toujours en progression, ce lundi 30 mars 2020 en fin d’après-midi, soutenus par les huiles de palme et de soja, dont les prix étaient encore bien orientés.