Il apparaît de plus en plus nécessaire que toutes les origines mondiales, capables d’exporter du blé, prennent le relais de la Russie en seconde moitié de campagne. Cette prévision, présentée de nombreuses fois dans cette chronique, est de plus en plus partagée par les grands opérateurs, tels qu’ADM par exemple lors d’un discours donné à la conférence Global Grain au cours de cette semaine à...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
5%

Vous avez parcouru 5% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Progression du blé et du maïs

Les prix du blé étaient en hausse vendredi en fin de journée, au lendemain d’une séance lors de laquelle les cours ont été chahutés.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza proche de l’équilibre, faute de nouvelles informations

Les prix du colza étaient plutôt stables vendredi en fin de journée après avoir testé de nouveaux seuils, faute de nouvelles informations.