Les cours des céréales ont peu varié cette semaine, sur fond d’activité réduite, les faibles évolutions résultant des fluctuations des taux de change (l’euro enregistre un nouveau gain) et des ajustements techniques des acteurs financiers à Chicago (gestion de leurs portefeuilles d’actifs en fin d’année). Le blé français vaut 151 €/t en rendu Rouen (+1 €/t par rapport à...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
9%

Vous avez parcouru 9% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Céréales

Le blé stable

Les prix du blé étaient légèrement dans le vert, vendredi, avec des rumeurs d’intérêt de marchés inhabituels, susceptibles de venir à l’achat et de compenser la concurrence effrénée des blés russes.
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza dans le vert

Soutenu par les huiles — notamment du palme — et un pétrole fort, le colza s’en sort bien.
Votre analyse quotidienne du marché - Protéagineux

Stabilité du pois

Le prix du pois n’a pas varié pas depuis une semaine. Pour la seconde semaine consécutive…