Lors d’un point de presse le 7 novembre 2017 à Paris, l’AGPM a regretté que cette année, « il y a eu des quintaux sans les prix ». Malgré une baisse de 5 % des surfaces cultivées, la production hexagonale de maïs grain a opéré un très net redressement par rapport à 2016, augmentant de 12 %, selon des estimations encore à affiner. Elle devrait ainsi atteindre environ 13,9 ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !