Lors d’un point de presse le 7 novembre 2017 à Paris, l’AGPM a regretté que cette année, « il y a eu des quintaux sans les prix ». Malgré une baisse de 5 % des surfaces cultivées, la production hexagonale de maïs grain a opéré un très net redressement par rapport à 2016, augmentant de 12 %, selon des estimations encore à affiner. Elle devrait ainsi atteindre environ 13,9 ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole

Pour y accéder : 3 possibilités !

19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Vous êtes déjà abonné, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris
Vous n’êtes pas abonné, abonnez-vous.

Profitez de l’intégralité des contenus du site en vous abonnant en formule Intégrale ou 100% Numérique.

Je m'abonne
Vous n’êtes pas abonné, découvrez gratuitement.

Profitez, sans engagement, de tous les services de La France Agricole pendant 1 mois, y compris l’accès complet au site Internet.

Je decouvre