Dès qu’elle l’estime nécessaire, la fédération des producteurs de légumes, Légumes de France, encourage les producteurs à se rendre dans les supermarchés pour scruter le rayon des produits frais. « On les appelle nos visites courtoises, explique Bruno Vila, secrétaire général la fédération. On regarde les origines, les niveaux de prix. »
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !