C’est en légumes que la chute a été la plus significative avec un chiffre d’affaires de 159 millions d’euros (M€) contre 170 M€ en 2017. En revanche, le pôle horticole a maintenu un chiffre d’affaires de 35 M€ face à un marché pourtant difficile.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !