Compte tenu de cette opération de croissance externe, les ventes atteignent 690,6 millions d’euros de juillet à septembre, indique Bonduelle dans un communiqué publié le 6 novembre 2017. « Cette performance est alimentée par l’intégration de l’activité de Ready Pac Foods, mais aussi par une solide croissance enregistrée en Europe orientale », explique le groupe.

Les ventes de légumes frais prêts à l’emploi, spécialité de la filiale américaine, ont augmenté de 180 %, à 308,6 millions d’euros. L’activité hors Europe affiche une progression de 127,7 %, à 377,4 millions d’euros, et représente désormais 54,6 % du total.

La météo impacte la récolte et la consommation européennes

En Europe, les ventes stagnent à 313,3 millions d’euros, en raison notamment de « la météo contrastée de l’été 2017 [qui] a moins favorisé la consommation de légumes et de produits estivaux (conserves de maïs, salades traiteur). Des manques de produits, conséquences de la campagne agricole déficitaire de 2016, ont [aussi] affecté l’activité commerciale du début de l’exercice. »

L’activité globale est toutefois « conforme aux objectifs » du groupe, et compte tenu de « campagnes agricoles globalement satisfaisantes », Bonduelle confirme son objectif de croissance annuelle « de +25 % à la fois du chiffre d’affaires et de la rentabilité opérationnelle courante à changes constants, hors nouvelle acquisition ».

AFP