Avec un mois de retard, la récolte de courgette de 2016 a atteint son pic de production en août. Elle devrait s’établir au même niveau que l’an dernier, à 120 140 tonnes (t), indique une note de conjoncture Agreste du ministère de l’Agriculture publiée le 15 septembre. Sous l’effet de ce retard de production, les prix sont restés élevés en juillet. En août, ils ont profité du raffermissement de la demande et s’établissent au-dessus des prix de 2015 et de la moyenne quinquennale.

Comme pour la courgette, le pic de production du concombre a été atteint en août avec un mois de retard. La récolte devrait s’élever à 124 500 t, indique le ministère, au même niveau qu’en 2015 malgré une hausse de 2 % des surfaces. Les cours, en hausse de mai à juillet, ont subi une légère baisse en août mais restent supérieurs à la moyenne des cinq dernières années.

La campagne de 2016-17 de poireaux n’en est, elle, qu’à ses débuts. La production estivale a été supérieure à celle de 2015-16, mais les récoltes d’automne et de début d’hiver s’annoncent en baisse. Le ministère prévoit une baisse de 2 % sur l’ensemble de la campagne avec une récolte de 161 300 t. Les prix ont été portés par le temps pluvieux du printemps. En août, ils s’établissent 42 % au-dessus de la moyenne quinquennale.

T.D.