Officialisée par un arrêté du 29 janvier 2018, l’utilisation d’eaux usées traitées pour l’irrigation par aspersion des grandes cultures va faire l’objet, pour une durée de quatre ans, d’une expérimentation dans les Hautes-Pyrénées. Porté par Sede Environnement, filiale de Veolia, le projet réunit des industriels, des chercheurs et des partenaires du monde agricole comme la FDSEA 65 et la...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter et poursuivre la lecture
39%

Vous avez parcouru 39% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !