Dans un communiqué du mardi 17 octobre 2017, le député européen propose un renouvellement à l’année du glyphosate et une interdiction d’ici à trois ans au maximum. Il rappelle qu’en absence de majorité qualifiée lors du vote des experts des États membres le 25 octobre, ce qui est probable, « la Commission européenne a déjà prévenu qu’elle ne prolongerait pas la réautorisation du glyphosate ».

Créer un observatoire de suivi

Éric Andrieu demande aux États membres une stricte application du principe de précaution en se limitant à un renouvellement annuel du glyphosate et d’assurer un encadrement de l’utilisation de cette molécule. Il demande à la Commission de bannir l’utilisation de cette substance d’ici à trois ans.

Il propose également la création d’un « observatoire de suivi impartial composé de scientifiques et de professionnels agricoles pour accompagner la procédure de sortie du glyphosate ».

F.M.