Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

« On se battra jusqu’au bout »

réservé aux abonnés

Fermeture de la sucrerie de Cagny (14) - « On se battra jusqu’au bout »
La sucrerie de Cagny contractualise chaque année 15 000 ha de betteraves auprès de 1 060 planteurs du Calvados, de l’Orne et de l’Eure. ©A.Dufumier/GFA

Au lendemain de l’annonce de la fermeture programmée de la sucrerie de Cagny (Calvados) le 14 février, les planteurs se montrent déterminés à sauver leur bassin de production.

La nouvelle a fait l’effet d’une petite bombe dans la région, le 14 février jour de la Saint-Valentin (1). Mais pourtant sur place, l’heure n’est pas aux oraisons funèbres après l’annonce de la fermeture programmée dès 2020, de la sucrerie de Cagny, qui fait partie du paysage local depuis l’après-guerre et assure de l’activité à plus de 1 000 planteurs et à plus de 2 000...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct

Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

INDEX ACTA BIOCONTRÔLE 2019

36€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Les polluants dans le sol

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Productivité de l'herbe

49€

Disponible

AJOUTER AU PANIER