À la fin de mai, les livraisons d’engrais étaient proches de celles de la campagne précédente, a indiqué vendredi l’Unifa dans un communiqué. Le cumul des livraisons sur la campagne s’élève à 8,6 millions de tonnes, tous produits confondus, dont près de 6 millions de tonnes d’engrais simples azotés.

Phosphore et potassium en hausse

Les livraisons d’engrais binaires PK sont, quant à elles, en hausse par rapport à l’an dernier, « après la baisse consécutive aux mauvais rendements de la moisson de 2016 », note l’Unifa. Le cumul sur la campagne atteint 443 000 tonnes. En termes d’éléments nutritifs, cela correspond à une hausse de 8 % pour le phosphore et de 7 % pour le potassium par rapport à la campagne précédente.

Tous les types d’engrais ont vu leurs livraisons diminuer au mois de mai. Ce ralentissement s’expliquerait selon l’Unifa par la diminution des surfaces semées en maïs.

A.M.