Dans une note, l’Unifa (Union des industries de la fertilisation) indique qu’« il se dessine une campagne en recul pour l’azote et le phosphore ». En effet, même si les surfaces de tournesol et de maïs grain progressent respectivement de +10 % et +5 %, et qu’elles recevront encore des apports d’ici au 30 juin (1), les estimations de livraisons sont attendues en baisse. À la fin de mars, l’azote était...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
67%

Vous avez parcouru 67% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !