« Nous avons reçu au début de l’année les autorités turques, qui ont mis en place un plan de contrôle qui permet de garantir l’absence de l’utilisation de diméthoate sur les cerisiers », a déclaré le ministre à l’Assemblée nationale, en réponse à une question du député du Vaucluse, Adrien Morenas (LREM).

« La Turquie s’est engagée à nous transmettre les résultats à la fin de cette saison de production », a-t-il ajouté, en assurant que « 196 inspecteurs » sont mobilisés.

Contrôles à l’arrivée

« J’ai demandé des contrôles sur les cerises à l’arrivée en France et si un résultat positif était avéré, l’importation des cerises serait aussitôt interdite sur le territoire », a-t-il assuré. « À ce jour, 142 visites, 12 prélèvements ont été effectués, et aucune anomalie n’a été constatée. »

Le feu vert à l’importation des cerises turques a été accordé le 5 mai, brisant une clause de sauvegarde imposée depuis 2016 par le précédent gouvernement.

AFP